logo

  • Accessibilité
  • Contact
  • Carte

La tarification incitative

La tarification incitative consiste à faire payer les usagers du service de gestion des déchets selon les quantités qu’ils produisent : c’est à dire la quantité qu’ils mettent au final dans leurs poubelles d’ordures ménagères. 

Ce système, en plein essor en France depuis 2010, est promu dans la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte de 2015, et concerne aujourd’hui 5 millions d’habitants.

Il s’avère très efficace pour inciter au tri et à la réduction des déchets : dans les collectivités où il est appliqué, les quantités d’emballages et papiers triés augmentent d’un tiers et les quantités de déchets non triés sont réduites d’un tiers.

Plusieurs communautés de communes du SYDED (communauté de communes Pays de Nexon Monts de Châlus et la communauté de communes Ouest Limousin) sont déjà passées à la tarification incitative et d’autres étudient déjà ce mode de facturation des déchets. 
 

Changer un peu ses habitudes

Pour les usagers, cela nécessite des changements dans leur gestion des déchets.
En effet, pour profiter pleinement des effets de cette tarification, les usagers sont conduits à limiter les quantités de déchets qu’ils produisent :
- en réduisant les déchets à la source (achat de produits concentrés ou d’éco-recharges pour limiter les emballages, de produits durables, réparables, rechargeables, recyclables ou recyclés…)
- en ayant recours au réemploi, au compostage individuel ou collectif 
- en triant les déchets et / ou en emportant ce qui peut l’être en déchèterie. Ils sont également incités à sortir leurs poubelles seulement quand elles sont pleines.
 

Les factures des foyers

Sur la facture des foyers, une part du montant de la facture est liée à la quantité de déchets présentés à la collecte.

Un usager qui fait des efforts paiera moins qu’un usager qui n’en fait pas. La facture peut augmenter ou diminuer en fonction de la tarification déjà en place et des nouvelles modalités.

Où va ce déchet ?

ou1ou2ou3ou4ou5

Où va ce déchet ?

Extension des consignes de tri