Les équipements mutualisés

Deux équipements situés sur l’agglomération de Limoges servent aux traitements des déchets du SYDED mais aussi d’Evolis 23 : le Centre de tri de Beaune-les-Mines et la Centrale Energie Déchets de Limoges Métropole.

Le centre de tri

19. Centre de triLe centre de tri ou centre de recyclage est un site de traitement propre et respectueux de son environnement pour valoriser nos déchets et lutter contre le gaspillage des ressources.

Mis en service en janvier 1998, ce site, à vocation départementale, regroupe 3 pôles d’activités :

  • un centre de tri à vocation interdépartementale (Haute-Vienne et Evolis 23)
  • une plate-forme de transfert de verre à vocation départementale
  • une plate-forme de compostage des déchets verts du territoire

Une capacité de 24 000 tonnesIMG 20200703 154552 2

Le centre de tri assure le traitement des déchets ménagers recyclables de Limoges Métropole, du SYDED et à partir de septembre 2020, d’Evolis 23.

Le tri des déchets recyclables issus du pré-tri des habitants est organisé en 3 lignes de tri. Préalablement au tri manuel par les valoristes, des opérations mécaniques sont nécessaires, la dernière étape étant la mise en balle des matériaux affinés à la main en cabine.

En plus de l’intérêt écologique, l’activité représente un pôle d’emploi d'une cinquantaine de salariés dont au moins le tiers en réinsertion sociale.

 Le stockage du verre

Une alvéole de stockage est destinée au transfert du verre collecté par apport volontaire sur le territoire de Limoges Métropole et dans l’ensemble des communes adhérentes au S.Y.D.E.D.

11 000 tonnes annuelles de bouteilles de verre y transitent.

Le verre collecté et ensuite rechargé et acheminé vers la filière verrière pour être refondu et recyclé en nouvelles bouteilles.

Une plate-forme de compostage de déchets verts

D’une surface de 8 000 m², cette plateforme est destinée au traitement des déchets verts produits par les services municipaux des communs membres de Limoges Métropole, et les particuliers par le biais des déchèteries communautaires.

Selon un procédé classique (broyage, retournement, criblage), la matière organique végétale est dégradée sous l’action des micro-organismes naturels présents dans les déchets verts. Le produit ainsi obtenu est très riche en humus (comparable à du terreau), appelé compost.

Le compost est amendement organique conforme à la norme AFNOR NFU 44 051. La quantité produite sur la plate-forme est réutilisée par les services gestionnaires des espaces verts, distribuées aux particuliers et revendues aux professionnels (agriculteurs, maraîchers, arboriculteurs, paysagistes).
Pour toute information complémentaire un numéro vert 0 800 86 11 11 (appel gratuit depuis un poste fixe)

 Schéma filière2

 

Une reconnaissance par l’obtention d’une triple certification

Depuis le 1er août 2006 le Centre de Recyclage de Limoges Métropole a obtenu une double certification « Santé et Sécurité au travail » (O.H.S.A.S 18001) et « Environnement » (ISO 14001).

Ces certifications permettent de s’inscrire dans une démarche d’amélioration continue portant sur la maîtrise des risques pour la santé et la sécurité au travail et la protection de l’environnement.

En novembre 2014, le centre a également obtenu la certification ISO 9001, norme qui s’attache notamment à la mise en œuvre d’outils de suivi de la satisfaction client et à la maîtrise des processus pour éviter les non-conformités produits.

Des visites gratuites toute l’année

Chaque année des visites gratuites du Centre de Recyclage sont organisées dans le cadre des actions de communication menées par Limoges Métropole, le SYDED 87 et EVOLIS 23.
Faire une demande de visite auprès de Limoges ou auprès des éco-animateurs du SYDED

La Centrale Energie Déchets

21. CEDLIM

 

L’usine d’incinération de Limoges Métropole, appelée Centrale Energie Déchets (C.E.D.L.M), a été mise en service en juin 1989 et se situe sur un terrain de 4,5 hectares à Beaubreuil, au Nord de la commune de Limoges.

Capacité de traitement 110 000 tonnes d'ordures ménagères

La ville de Limoges, puis la Communauté Urbaine ont toujours su anticiper les contraintes réglementaires en matière d’environnement et ont engagé de lourds investissements pour qu’elle soit conforme aux normes en vigueur.

En mars 2010, la Centrale Energie Déchets de Limoges Métropole, exploitée par Véolia Propreté a obtenu la double certification intégrée Environnement-Santé et Sécurité au travail (OSHAS 18001 et ISO 14001).

Les déchets ménagers incinérés proviennent de toutes les communes du département de la Haute-Vienne.

Valorisation de l'énergie

Depuis 2015, l’usine alimente les réseaux de chauffage de Beaubreuil à hauteur de 98%, soit 41 000 MWh. Ce sont ainsi environ 4 000 "équivalents logements" du quartier de Beaubreuil (habitat collectif, écoles, gymnases, piscine municipale...), le parc d'ESTER technopole, l'école d'ingénieurs (ENSIL) et AQUAPOLIS qui ont pu profiter de cette énergie à prix réduit.

Les REFIOM (Résidus de l’Epuration des Fumées de l’Incinération des Ordures Ménagères) sont transférés dans le département de Maine et Loire depuis 2012. Ils sont mélangés à un liant permettant leur stabilisation et leur solidification puis sont stockés dans une installation pour déchets dangereux.

Les mâchefers sont transférés vers une plateforme de traitement à Chaptelat pour utilisation en sous-couche routière. Les métaux ferreux et non ferreux récupérés sont valorisés.