La maîtrise des coûts

Depuis sa création, le SYDED a mis en place une solidarité départementale entre ses adhérents afin de maîtriser le coût du service public de gestion des déchets.

Cette péréquation des coûts est un principe fondateur du syndicat.

Ainsi, chaque habitant de son territoire paye le même tarif pour le traitement de ses déchets ménagers et assimilés.

Outre la contribution annuelle versée par le Département de la Haute-Vienne, le SYDED applique 2 modes de financement auprès de ses collectivités adhérentes suivant une répartition solidaire des frais :

  • Un appel à participation péréqué en euro / habitant / an ;
  • Un tarif identique de traitement des ordures ménagères en euro / tonne.

Les collectivités recouvrent ensuite le montant demandé, soit par la taxe d'enlèvement des ordures ménagères, soit par la redevance d’enlèvement des ordures ménagères.

En tant que service public, le SYDED applique un principe de transparence sur la gestion financière de ses activités. Vous pouvez retrouver le détail de chaque budget dans nos rapports d'activités complets et détaillés, en libre téléchargement sur ce site.

Par ailleurs, comme tout service public, le SYDED ne capitalise pas ses bénéfices : tout excédent de fonctionnement sert à financer des investissements nécessaires.

SYDED 87