logo

  • Accessibilité
  • Contact
  • Carte

TRIER

Sur le territoire rural du SYDED, les foyers effectuent le tri en apport volontaire.
En effet, la densité des habitants ne permet pas une collecte en porte à porte optimale en termes de coût et d’empreinte carbone.

C’est la raison pour laquelle les foyers doivent trier chez eux leurs déchets en différents flux :

  • Tous les emballages (en verre, carton, plastique, acier et aluminium) et tous les papiers, à déposer dans les conteneurs de tri situés sur votre commune.
    Le point de regroupement de ces conteneurs tri est appelé éco-point. Ils sont généralement composés de 2 conteneurs de tri jaunes dédiés aux emballages ménagers, d’1 conteneur de tri bleu dédié
    aux papiers
    et d’1 conteneur de tri vert dédié au verre.
  • Tous les biodéchets : restes alimentaires et végétaux peuvent également être valorisés grâce à son composteur,
  • Enfin, si des déchets présentent une taille volumineuse : meubles, gros cartons, gravats, matériels électriques ou électroniques, encombrants ou une certaine toxicité, les 25 déchèteries du territoire SYDED
    sont à votre disposition.
Foire aux questions sur les extensions de tri

"Pourquoi je n'ai pas de poubelle de tri devant ma porte ? "

Différentes études ont été menées pour arriver à la conclusion que l'apport des déchets aux conteneurs est une bonne solution à différents niveaux :

- Nous sommes sur un territoire rural, les logements sont dispersés.
- L’apport volontaire (aux conteneurs) est deux fois moins coûteux que la collecte des poubelles en porte-à-porte.
  En 2018, sur le territoire du SYDED le coût en apport volontaire était de 4,24 €/hab/an contre 8,84 €/hab/an pour le porte-à-porte.
- Il est prouvé que la qualité de tri est meilleure lorsqu'il est en apport volontaire.
  En 2018, les refus de tri (déchets mal triés) en apport volontaire représentaient 2,4Kg/hab/an contre 8,5Kg/hab/an en porte-à-porte (quand c'est une poubelle personnelle déposée devant sa porte et collectée par un éboueur)
- Le service en apport volontaire est disponible et accessible en permanence contrairement au porte à porte.
- Enfin, les préconisations nationales encouragent à privilégier l’apport volontaire (y compris pour les ordures ménagères)

Le Syded fait son maximum pour proposer un service de qualité :

- Pour faciliter le geste de tri des citoyens, le Syded densifie régulièrement le nombre de conteneurs de tri : plus de 800 colonnes d’apport volontaire sont réparties sur le territoire.
- Les nouveaux conteneurs sont avec des visuels photographiques, équipés d'accroche-sacs et sont plus accessibles aux personnes à mobilité réduite.
- Mettre les conteneurs dans lieux stratégiques : proches des services publics, des commerces, des lieux d’usage régulier.
- Améliorer la propreté et créer un service de lavage en régie.

Quels emballages vont dans le bac de tri jaune ?

  • Les bouteilles, flacons et bidons avec leurs bouchons (produits alimentaires ou hygiène)
  • Les barquettes, pots et boîtes avec leurs couvercles
  • Les sacs, sachets, blisters
  • Les films et packaging en plastique
  • Les tubes dentifrices
  • Les emballages en métal même petits (capsule de café, métal de bouchon champagne, feuille aluminium de la tablette de chocolat…)
  • Les briques et emballages en carton

Que va-t-il rester dans ma poubelle d’ordures ménagères ?

  • Objets en plastique : brosse à dent, figurines et jouets pour enfants, goodies, briquet, assiette et couvert en plastique, règle en plastique…
  • Déchets ménagers : sac aspirateur, cigarettes, cendre…
  • Déchets d’hygiène : couche, coton tige, coton démaquillant, serviette hygiénique, tampon, pansement, gant, masque…
  • Faux amis du papier : papier photo, papier plastifié…
  • Boîte de camembert en bois
  • Les biodéchets, filtres à cafés, sachets de thé, mouchoirs et essuie-tout (si pas de composteur)

Les consignes de tri présentes sur mon emballage sont différentes que celles indiquées par ma collectivité. Que dois-je faire ?

Toujours favoriser les consignes de tri indiquées par votre collectivité. Vous pouvez également vous référer au Guide de tri de Citéo. Il est également disponible en application mobile. Les consignes y sont adaptées en fonction du territoire grâce à la géolocalisation.

Ces nouvelles consignes sont-elles valables partout en France ?

Pas pour l’instant. En 2022, 100% du territoire français sera concerné. C’est déjà le cas pour les départements voisins suivants : Charente, Dordogne, Corrèze, Creuse (1er sept 2020).

Tous les emballages seront-ils recyclés ?

Tous les nouveaux flux ne seront pas forcément recyclés d’emblée (le temps que les filières se structurent) et toutes les matières ne sont pas recyclables.
20 à 25% des emballages plastiques seront valorisés en énergie dans la Centrale Energie Déchets de Limoges Métropole qui alimente le réseau de chauffage urbain de Beaubreuil.
Il s’agit d’emballages encore difficiles, voire impossible à recycler aujourd'hui, comme certains emballages souples complexes (composés de plusieurs matériaux), qui associent plastique/aluminium : les paquets de chips, par exemple. Mais plusieurs projets de recherche de nouvelles solutions de recyclage, de réemploi et d'écoconception pour les rendre recyclables, sont en cours partout en France.

Voici également quelques consignes annexes :

- Inutile de laver les emballages, juste les vider
- Plier les emballages comme les cartonettes.
- Ne compactez pas les bouteilles, flacons et briques pour un tri plus efficace sur la chaîne.
- Ne pas imbriquer les emballages les uns dans les autres.
  Par exemple : ne pas mettre un pot de yaourt dans un paquet de chips.
- Le carton brun est à évacuer en déchèterie.
- Les emballages de produits de bricolage et de jardinage sont à évacuer en déchèterie.
- Les autres objets en plastique sont à jeter aux OM (vaisselle en plastique, touillette, brosse à dent, godet de jardinage, gants…) ou en déchèterie dans les encombrants (cintres, pot de fleur, arrosoir…).


En cas de doute, consultez le Guide de tri de Citéo

Les 600 éco-points du territoire SYDED sont situés sur des axes passants (au croisement de routes, près de la mairie, de l’école, près du supermarché…) permettant aux usagers de les intégrer à leurs trajets quotidiens. Ces éco-points sont accessibles 7j/7 entre 8h et 19h (aux horaires respectueux du voisinage.)

Les conteneurs sont lavés et entretenus régulièrement par un agent du SYDED et par le prestataire de service du SYDED qui lavent l’intérieur des conteneurs emballages et verre à l’aide d’un véhicule spécifique qui permet de récupérer les eaux de lavage.

Les agents communaux passent au minimum une fois par semaine pour enlever ou entretenir les abords des éco-points.
Les actes d’incivilités (déchets abandonnés, dégradations, nuisances) pourront faire l’objet d’une amende allant de 68 € à 1 500 €.

Au fil des années, le type de conteneur peut varier selon les communes d’implantation.
Les derniers mis en place par le SYDED sont recouverts d’une photo du Limousin afin de mieux s’intégrer dans le paysage.
Ils sont également dotés d’une trappe basse afin d’être plus accessibles notamment aux personnes à mobilité réduite mais également d’un accroche sac afin de soulager le geste de tri.


EP Face Papiers ok

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 








Depuis 2010, les professionnels peuvent accéder à un large réseau de déchèteries par adhésion.

Chaque commerçant, artisan, association ou collectivité peut déposer ses déchets, selon leur nature, leur taille et leur quantité qu’il s’agisse d’un chantier sur le territoire SYDED durable ou provisoire.

L’objectif de ce service est de permettre aux professionnels d’éliminer les déchets liés à leur activité de manière simple et responsable, à proximité de leur chantier.

En adhérant au service Recypro, les professionnels peuvent accéder (provisoirement si chantier ponctuel ou durablement) à l’ensemble des déchèteries du territoire du SYDED grâce à un badge spécifique, Recypro, sous réserve du respect du règlement d’accès.

La facturation est effectuée périodiquement à partir des données enregistrées par l’agent d’accueil de déchèterie via le badge.

 Badge recypro pour les professionnels

Les déchèteries ont été créées pour d’abord limiter puis supprimer les dépôts sauvages qui existaient jusque dans les années 80. La loi de juillet 1975 et le décret d’application de février 1977 ont ainsi donné naissance à des milliers de déchèteries gérées par les communes ou par des collectivités.

Où va ce déchet ?

Boîte d'oeufs, pots de yaourt en plastique, canette, moulin à poivre....vous avez un doute ?

Cliquez ici pour accéder au service Consigne de Tri de CITEOOù va ce déchet ?



Extension des consignes de tri