logo

  • Accessibilité
  • Contact
  • Carte

Alvéol

A quoi sert Alvéol ?

17. AlvéolL’installation de stockage des déchets non dangereux Alvéol gère les déchets non dangereux non fermentescibles, qualifiés d'ultimes : c’est-à-dire ceux qui ne peuvent être ni recyclés, ni être valorisés.

Il s’agit des Déchets d’Activités Economiques (DAE) et les déchets déposés en déchèteries dans les bennes « encombrants ».
Le SYDED est très vigilant sur la nature des déchets acceptés sur le site.
Avant tout apport de déchets, le producteur (collectivité, entreprise privée) doit informer le SYDED de leur nature exacte, de leur conditionnement et de leur quantité. Au regard de ces informations, le SYDED délivre ou non une autorisation préalable écrite de dépôt.

Ces déchets sont stockés dans de grands casiers, eux-mêmes composés d'alvéoles. Les casiers sont délimités de digues étanches. L'étanchéité est assurée par superposition d'une géomembrane en PEHD (matière plastique) et d’une couche d’argile de plusieurs mètres.

Les lixiviats (jus de décharge) sont récupérés, traités par une station de traitement présente sur le site. Le biogaz, provenant de la dégradation des déchets est également collecté, épuré puis traité sur site par une unité de combustion.
La hauteur et la pente des digues, la distance des casiers par rapport à la limite de l'exploitation, les contrôles des effluents... tout est régi par un arrêté préfectoral d’exploitation.

18. Fresque Alvéol

 Alvéol et l’environnement

Soucieux de ses responsabilités à l’égard de l’environnement, le SYDED a mis en place dès 2010 un Système de Management Environnemental à travers la Certification ISO 14 001 - 2004 renouvelée le 31 mai 2019 par Bureau Veritas pour la 10ème année consécutive. Un partenariat avec le Conservatoire des Espaces Naturels (CEN) et le Groupe Mammalogique et Herpétologique du Limousin (GMHL) est également renouvelé chaque année dans le but de mener des actions de préservation de la biodiversité sur l’installation.

La nature et l’origine des déchets autorisés sont strictement encadrées. C’est pourquoi les apports sont soumis à une autorisation préalable et à un certificat d’acceptation en conformité avec l’arrêté d’exploiter le site.

Le site est équipé d’un portique de radio détection, d’une unité de traitement des lixiviats faisant l’objet d’un contrôle quantitatif et qualitatif des rejets dans le milieu naturel, d’un traitement du biogaz issu des déchets et d’un plan de suivi de la qualité de l’air.

Une Commission de Suivi du Site (CSS) a été mise en place dès son ouverture par la Sous-Préfecture de Bellac. Elle associe les services de l’état, les associations et les collectivités locales.

Le site se situe en bordure de la route départementale 675, une signalétique indique le centre alvēol.