acces réservé

rechercher

Le traitement des déchets

Nos déchets

Les équipements

Le traitement avec alvēol

Comprendre les coûts

syded87

ménagèresCollecte et traitement : chacun son rôle

De nombreux déchets à gérer

Chaque Haut-Viennois produit en moyenne 543 kg de déchets par an (253 kg d’ordures ménagères, 73 kg de déchets recyclables et 217 kg de déchets apportés en déchetteries).
Actrices de nos déchets, les collectivités ont pour missions de service public, leur gestion et leur élimination.
Les communes, communautés de communes ou SICTOM/SMICTOM ont, tout comme le SYDED, des missions bien déterminées qui façonnent le profil de notre facture déchets.

Déchets recyclables ou ordures ménagères ont un impact, d’un point de vue financier mais aussi environnemental.
Pour y faire face, chaque geste compte et vient en déduction de notre facture déchets !

Des coûts optimisés

D’un secteur à l’autre du département, le mode de calcul du coût de la gestion de nos déchets varie :
 soit il est basé sur la taxe foncière sur les propriétés bâties. Il s’agit alors de la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM).
 soit il est basé sur le service rendu à l’usager (fréquence des collectes, taille du foyer). Il s’agit alors de la Redevance Ordure Ménagère (ROM).

Le SYDED applique des coûts péréqués, c’est à dire identiques pour tous les habitants de son territoire, pour la partie traitement des ordures ménagères et gestion de la collecte sélective.
L’autre partie de notre facture déchets correspond à la collecte des ordures ménagères.



Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas

Quels que soient les types de déchets produits (ordures ménagères résiduelles, déchets recyclables, déchets apportés en déchetteries), ils engendrent :
 des impacts environnementaux : émissions liées au transport (collecte, acheminement vers les sites de recyclage ou de traitement), perte de ressources naturelles (matières premières, énergie contenues dans le déchet), pollutions des sols et des eaux....
 des impacts économiques : incinération, stockage, recyclage de la matière, valorisation organique...


Ces incivilités qui nous coûtent cher

Chaque acte d’incivilité constaté sur les éco-points entraîne l’intervention d’un ou plusieurs agents de la collectivité.
Leur déplacement sur place, l’opération de nettoyage ou de remise en état, ont un coût.
Attention ! : Il est interdit, sous peine d’amende, de déposer quelque déchet que ce soit, même recyclable, au pied des conteneurs.

Les consignes sont rappelées sur un panneau situé devant chaque éco-point, afin de limiter les erreurs de tri.

La prévention et le tri restent les gestes les plus simples pour limiter l’augmentation de notre facture.

Trouvez la collectivité qui collecte vos ordures ménagères :

pas de document disponible pour le moment
syded87